Les 10 trucs à savoir quand on se fait virer

fired

Truc #0 Anticiper

Le licenciement ou la rupture conventionnelle peut arriver de façon totalement inattendue et brutale. Les pratiques anglo-saxonnes se sont manifestement de plus en plus invitées en France, où subitement un salarié s’entend dire “tu ne fais plus partie de la société” sans aucun signe annonciateur. Afin de ne pas être complètement démuni, il est recommandé de mettre régulièrement à jour son CV, de réfléchir à son parcours professionnel et à ses envies et ambitions pour le futur.  Il est aussi prudent de garder trace de son historique dans l’entreprise (évaluations annuelles, échanges d’emails, lettres de reconnaissance, etc)  tout élément pouvant étayer une position le cas échéant. Trop souvent, on peut se laisser endormir par une situation confortable, alors qu’il serait préférable de rester curieux, ouvert et de prendre du recul par rapport à son poste actuel, de prendre le temps d’analyser les enjeux et jeux de ses collègues et responsables.

Truc # O bis Observer le marché

Tout en étant en poste, il ne faut pas hésiter à regarder les offres du marché, afin de se benchmarker, de comprendre les opportunités, de sentir les tendances, d’identifier les profils recherchés et les secteurs qui recrutent. Quand un chasseur de tête appelle, il est toujours intéressant de se montrer ouvert et de pouvoir échanger avec un professionnel du recrutement, même si l’opportunité ne correspond pas forcément à ses aspirations.

Truc #1 Keep Calm and Breathe

L’annonce peut être délivrée de façon très claire ou avec maintes circonvolutions. Dans tous les cas, il est utile de prendre des notes très littérales de ce qui est dit, et dans le deuxième cas, de bien faire clarifier ce qui est dit “donc tu me demandes de quitter l’entreprises, c’est bien ça?”. Chacun réagira avec son tempérament certes, il est cependant préférable de ne pas s’énerver, de ne pas insulter le messager, et surtout de ne rien faire – indiquer simplement qu’on est très choqué, qu’on ne comprend pas, qu’on est trop sonné pour réagir, et mettre fin à l’entretien.

Truc # 2 Se faire assister

Rien de tel qu’un professionnel pour aider à gérer la situation. Un avocat saura orienter pour les étapes suivantes, saura conseiller sur comment réagir à court terme, saura détecter les éventuelles failles dans la démarche adoptée par l’entreprise. Même si la situation semble cordiale, NE PAS FAIRE CONFIANCE! Les intérêts de l’entreprise et du salarié sont désormais divergents… Certaines entreprises font les choses “bien”, d’autres non (interdiction d’accès aux locaux, coupure de la messagerie, etc). Un bon avocat agira dans l’intérêt du salarié, l’aidera à prendre du recul, évitera le conflit ouvert. Une consultation le plus tôt possible est indispensable. NE PAS ATTENDRE!

Truc #3 Ne pas chercher à comprendre

Que la décision de séparation soit présentée avec des arguments ou non, la vérité est souvent bien différente. Quand on ne reçoit pas d’explication, on en cherche forcément. Quand on reçoit des explications, elles sont plutôt souvent fausses. Colère, insomnie, frustration, il faut malheureusement en passer par là… mais plus vite on arrête de chercher des raisons, qui parfois ne tiennent qu’à l’arbitraire d’une personne, plus vite, on pourra tourner la page.

Truc #4 Séparer le bon grain de l’ivraie

Dès la nouvelle répandue dans l’entreprise, un voile se déchire sur les relations avec collègues et collaborateurs. Toute naïveté est récompensée de façon parfois cuisante. Entre les collègues qui vous ignorent désormais, les collaborateurs qui se battent pour prendre votre place, et autres charognards qui se précipitent pour dépecer votre fonction, on assiste à un magnifique spectacle de bassesse humaine. Fort heureusement, d’autres expriment de vraies marques de soutien, de sympathie “Je te souhaite bonne chance pour la suite et te redis que j’ ai vraiment apprécié de travailler avec toi” qui sont tellement précieuses en ces moments-là. Ce sont ces personnes-là qui resteront dans votre futur, les autres disparaîtront heureusement. Quels que soient les sentiments de frustration et de dégoût, il est important de quitter l’entreprise proprement. Le monde est petit…

Truc #5 Accuser le coup

Quelle que que soit la résistance de chacun, une rupture dans le travail est un vrai choc à encaisser, et il ne faut pas en négliger les conséquences. Il s’agit de faire le deuil de son rôle et de ses responsabilités, de sa fonction, de son environnement de travail et de certaines relations de proximité du quotidien. C’est le moment d’être indulgent avec soi-même, de se faire plaisir, de prendre soin de soi. Prendre le temps de voir ou revoir ses amis, de passer du temps avec sa famille (ce temps après lequel on courrait tant), de retrouver ses loisirs et d’écouter ses envies…un peu de réconfort dans ce monde de brutes.

Truc # 6 Laisser du temps au temps

Alors qu’on souhaiterait tourner la page rapidement, il faut s’armer de patience. D’une part, le temps de l’entreprise avec ses rouages et ses différents intervenants n’est pas celui de l’individu qui se retrouve inactif chez lui. Il peut se passer plusieurs jours ou semaines entre deux échanges, et parfois l’entreprise fait traîner à dessein en espérant obtenir de meilleurs conditions par lassitude. Il faut s’armer de patience et résister à la lenteur. D’autre part, il est préférable de prendre le temps de la réflexion sur son parcours et ses projets futurs et de retrouver un bon niveau d’énergie et de sourire avant de lancer des rencontres professionnelles à enjeu (chasseurs, contacts à 1 seule opportunité). Si l’entreprise vous traite convenablement, elle vous octroiera un budget pour un outplacement (ce n’est malheureusement pas toujours le cas, et dans le cas contraire, ce sera à vous de décider de faire ou non cet investissement). Ces services sont précieux pour prendre du recul, se faire aider pour définir son futur projet et le mettre en oeuvre. Ils permettent également de travailler en groupe et de bénéficier d’un soutien mutuel. Il est important de rencontrer plusieurs cabinets – même si les approches sont relativement similaires – et de sélectionner celui avec lequel on a le meilleur “fit”.

Truc # 7 Activer son réseau

C’est aussi le moment d’éprouver la qualité de son réseau. (Truc #0 ter – cultiver son réseau). Anciens patrons, anciens collègues, anciens collaborateurs, connaissances: certains vous recevront gentiment, d’autres vous ouvriront leur carnet d’adresses, d’autres encore pousseront les portes pour vous. Ces moments bien agréables permettent de reconnecter avec les personnes qui vous apprécient et de bénéficier de leur bienveillance et de leur soutien, avec à la clé de jolies surprises: ce sont parfois des personnes moins proches qui se mettront en 4 pour vous aider.

Truc #8 Tourner la difficulté en opportunitéS

Avec un S à opportunités, car c’est bien 1 difficulté qui va se transformer en multiples opportunitéS pour peu qu’on les cultive.

  • l’opportunité de se poser les bonnes questions: qu’ai-je envie de faire maintenant? dans quel environnement ai-je envie de travailler? avec quelles personnes? avec quel type de patron ou pas?
  • l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes – grâce au réseau, un rendez vous en suggère souvent un autre,
  • l’opportunité de tester de nouvelles idées: sortir de son domaine d’activité, élargir son champ des possibles, rejoindre un nouveau projet…

Truc #9 Rétrospectivement

“Tu verras, dans quelque temps, tu te diras que c’est la meilleure chose qui te soit arrivée”

C’est vrai!

 

 PS: pour ceux qui ont suivi jusqu’au bout, il n’y a pas de #10, vu qu’il y avait deux #0

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s